Avis manga : Nina du Royaume aux étoiles – Tome 1

Nina du Royaume aux étoiles – Tome 1 : découvrez notre avis sur le premier Shojo manga des éditions Michel Lafon.

Tout premier Shojo des éditions Michel Lafon, nous vous présentons aujourd’hui notre avis sur le manga Nina du Royaume aux étoiles – Tome 1, un titre intriguant et enchanteur, écrit et dessiné par Rikachi, une mangaka expérimentée qui a déjà signé six autres séries longues aux côtés de Kodansha.

  • Auteur : Rikachi
  • Titre original : Hoshi Furu Oukoku no Nina
  • Genre : Shojo, Drame, Romance
  • Editeur VF : Michel-Lafon
  • Date de sortie FR : 20 janvier 2022
  • Prix : 7.95 €

Synopsis

Nina, jeune orpheline aux yeux d’un bleu profond, est enlevée et emmenée au palais royal pour remplacer la princesse Alisha, disparue dans un accident.

Destinée à épouser le prince héritier du royaume voisin, la jeune fille d’à peine 15 ans a trois mois devant elle pour apprendre à se comporter comme une véritable princesse, tout en passant inaperçue aux yeux des nobles de la Cour…

Résumé du manga Nina du Royaume aux étoiles - Tome 1

Ce résumé contient du spoil.

Lorsqu’elle était enfant, Nina était une fillette joyeuse, pétillante, qui ne manquait pas de faire le bonheur de ses parents.

Cette période, où tout semblait aller pour le mieux, prit fin brutalement lorsqu’une violente épidémie ravagea le Pays de Fortuna il y a de cela cinq ans, emportant avec elle les parents de la jeune fille.

Orpheline et sans le sou depuis lors, Nina peut toutefois compter sur Saji et Colin, deux frères d’à peu près son âge, qui ont également perdu leur famille. Pour survivre dans la ville fortifiée de Daya, ravagée par la pauvreté et la maladie, le trio passe ses journées à « emprunter » aux riches, sans jamais vraiment leur rendre quoi que ce soit.

En plus des multiples problèmes qu’elle rencontre déjà au quotidien, Nina doit aussi se faire passer pour un garçon en raison d’une spécificité bien à elle : ses yeux d’un bleu profond, tel le lapis-lazuli.

En effet, cette particularité lui donne une grande valeur aux yeux des marchands d’esclaves, qui ne se feraient pas prier pour la kidnapper et la revendre à prix d’or si l’occasion se présentait…

Cette occasion, elle apparaît lorsque Saji, suite à un évènement dramatique, décide de trahir son amie en la vendant à un groupe de mystérieux hommes.

Coup de chance pour Nina, ses ravisseurs sont en fait dirigés par Azur Seth Fortuna, le second prince du Royaume, qui recherche dans le plus grand des secrets un enfant du même âge et aux yeux similaires à la princesse Alisha, disparue dans un accident.

Planche du manga Nina du Royaume aux étoiles
©Rikachi / Kodansha

La disparition d’Alisha, drame politique tant son mariage à venir avec le prince du royaume voisin est important pour le Pays de Fortuna, n’est connue que d’une poignée de personnes, dont son frère : bien décidé à lui trouver une remplaçante avant la cérémonie d’union qui doit avoir lieu dans peu de temps.

Nina, qui partage les mêmes yeux bleus que la princesse, est donc la candidate idéale pour ce rôle à l’importance capitale, bien qu’il semble difficile pour une jeune orpheline sans éducation d’apprendre à se comporter comme une aristocrate…

Ainsi, la jeune femme a trois mois devant elle pour apprendre les arts de la bienséance et les protocoles royaux, sous la supervision d’Azur, et tout en devant se jouer des nobles de la Cour.

Si l’idée ne l’enchante guère au premier abord, la pure gentillesse du petit prince Muhulum, à qui elle s’attache rapidement, ainsi que les yeux perçants de son mystérieux kidnappeur, pourraient bien la convaincre de jouer le jeu !

Notre avis sur le manga Nina du Royaume aux étoiles - Tome 1

Dur dur la vie de princesse, encore plus pour une jeune fille habituée à la misère et pour qui manger un repas chaud et complet relève habituellement de l’extraordinaire…

Dans ce premier tome de Nina du Royaume aux étoiles, Rikachi dévoile un Royaume en proie à la pauvreté, duquel provient Nina : une jeune fille qui, malgré les multiples difficultés de sa vie, semble parvenir à garder le sourire.

L’univers dépeint n’a rien d’exceptionnel en tant que tel, mais il permet le développement d’un scénario intriguant et plein de mystères, qui pousse le lecteur à se questionner sur ses tenants et ses aboutissants.

Pour ce qui est des dessins, si le noir et blanc ne nous permet pas de distinguer les yeux lapis-lazuli de Nina, le soin et les détails apportés à ceux-ci permettent tout de même de ressentir leur aspect hors du commun.

Enfin, bien qu’assez peu présente dans ce début d’histoire, la romance se positionne toutefois comme l’un des éléments clés du récit, tant la relation qui se profile entre le prince Azur et notre fausse princesse parais tout aussi impossible qu’inévitable.

En résumé, Nina du Royaume aux étoiles débute en posant de solides bases pour une histoire qui recèle de nombreux secrets et qui plaira au grand plus nombre…

blank
©Rikachi / Kodansha

Scénario

4/5

Dessins

3.5/5

Univers

3/5

Personnages

3.5/5

Note globale

14/20

Votre avis nous intéresse !

Que pensez-vous de notre avis sur le manga Nina du Royaume aux étoiles – Tome 1 ?

Libre à vous de donner votre avis dans les commentaires !

Autres articles susceptibles de vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.