Avis manga : Yasei no Last Boss – Tome 1

Découvrez notre avis sur le tome 1 du manga Yasei no Last Boss.

Dans ce nouvel avis manga, on se retrouve pour parler du tome 1 de Yasei no Last Boss : un isekai visiblement bourré d’action, et dont l’intrigue promet d’être aussi vaste que l’univers dans lequel elle se déroule.

  • Auteur : Tsubasa Hazuki
  • Œuvre originale : Firehead (Scénario), YahaKo (Illustrations)
  • Titre original : Yasei no Last Boss ga Arawareta!
  • Genre : Seinen, Isekai, Fantasy, Action, Aventure, Comédie
  • Éditeur VF : Doki-Doki
  • Traduction JP – FR : Frédéric Malet
  • Date de sortie : 13 juillet 2022
  • Prix : 7€50

Synopsis du manga Yasei no Last Boss

Après avoir été défait lors d’un affrontement au sommet sur le jeu vidéo Exgate Online, le joueur qui incarnait Luphas Mafahl, la dictatrice aux ailes noires, a soudainement été transporté dans le monde du jeu, sous l’apparence de son personnage.

Une fois la surprise passée, il comprend cependant que le monde sur lequel il avait l’habitude de régner n’est plus tout à fait le même, et à raison : un bond de 200 ans dans le futur semble avoir été opéré !

L’occasion aurait pu être parfaite pour se la couler douce et profiter de cette nouvelle vie qui lui est offerte… si ses anciens serviteurs et autres hordes de monstres n’étaient pas en train de semer le chaos partout où ils passent !

Pas le choix, Luphas Mafahl, anciennement considérée comme le boss final d’Exgate Online, va devoir reprendre du service !

Notre avis sur le manga Yasei no Last Boss - Tome 1

Petit à petit, Doki-Doki continue d’étoffer son catalogue Isekai et s’attaque cette fois à une licence qui n’a eu aucun mal à convaincre le lectorat japonais : Yasei no Last Boss !

Adapté du light novel éponyme écrit par Firehead et illustré par YahaKo, le titre bénéficie d’un bon coup de crayon apporté par Tsubasa Hazuki, un mangaka qui n’en est pas à son coup d’essai, puisqu’il a déjà signé les adaptations en manga des arcs Fairy Dance et Mother’s Rosario du célèbre roman Sword Art Online. Le rendu visuel est donc très bon, bien qu’un tantinet difficile à déchiffrer sur les scènes d’action les plus explosives.

L’univers qui nous est présenté est vaste et profite d’une certaine originalité, puisque dans Exgate Online -le jeu vidéo dans lequel se déroule notre aventure– ce sont les hauts faits accomplis par les joueurs qui définissent le lore ! C’est d’ailleurs ainsi que notre protagoniste, sous l’apparence de Luphas Mafahl, son avatar, s’est créé une réputation qui lui vaut d’être considéré comme le « boss final du jeu », tant il a tout conquis au fil des années.

Ceci explique également pourquoi, une fois transporté 200 ans dans le futur au sein du jeu, le nom de Luphas Mafahl résonne encore comme celui d’une calamité capable des pires atrocités !

Planche du manga Yasei no Last Boss
Yasei no Last Boss Ga Arawareta! ©FireHead/YahaKo ©Tsubasa Haduki - EARTH STAR Entertainment

En effet, celle qui est aussi surnommée « La Despote aux Ailes Noires », affiche une puissance démesurée, bien au-delà des plus puissants êtres rencontrés dans ce premier volume. Cette force, nous allons justement la voir à l’œuvre à plusieurs reprises, puisque l’action est, sans surprise, au cœur du récit. Page après page, des ennemis plus puissants les uns que les autres apparaissent, bien qu’aucun ne semble faire le poids face à Luphas.

Ce condensé d’action permet une immersion rapide dans l’œuvre, peut-être un peu au détriment du développement des personnages qui débutera sans doute lors du second volume.

Outre son côté très rythmé, ce premier tome pose surtout les bases d’une intrigue qui promet d’être étendue, avec déjà de nombreuses questions qui se posent et de futurs affrontements épiques en perspective !

Que s’est-il passé lors des 200 ans entre le moment où notre joueur a été vaincu et celui où il a été invoqué dans le jeu ? Que sont devenus ses anciens serviteurs et pourquoi certains d’entre eux se déchainent sans raison sur le monde ? Que sont devenus les sept héros, dont l’alliance a été nécessaire pour vaincre notre protagoniste autrefois ? Quid du Roi Démon, présenté à demi-mot comme le principal antagoniste du récit, mais dont on ne sait rien pour le moment ?

Pour obtenir des réponses à toutes ces questions et découvrir la suite des péripéties de Luphas Maphal, ne manquez pas le tome 2 de Yasei no Last Boss, attendu pour le 7 septembre !

Votre avis nous intéresse !

Que pensez-vous de notre avis sur le manga Yasei no Last Boss – tome 1 ?

Libre à vous de donner votre avis dans les commentaires !

Autres articles susceptibles de vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.